«… il faut prendre des risques, car le plus grand risque de la vie est de ne rien oser. La personne que ne fait ni ne risque rien, ne possède rien, n'est rien et meurt lentement. Peut-être ne connaît-elle ni le chagrin ni la douleur, mais elle ne peut certainement pas apprendre, ressentir, grandir, aimer et vivre. Elle est esclave de ses certitudes. Elle a perdu sa liberté. Un être vraiment libre est celui qui ose et qui risque.»

Je trouve ça très beau et tellement vrai.